De Chicago à Moab





Nous tenions absolument à faire ce morceau de road trip dans la région des Grands Lacs pour 2 raisons.
La première était de montrer Chicago à nos enfants car elle correspond à la ville américaine qu'ils s'imaginaient : un centre ville avec plein de gratte-ciels. De plus c'est une ville très agréable à visiter et à vivre !
La deuxième raison et elle est essentielle, était de retourner dans le lieu où nous avons passé 6 ans de notre vie et montrer à notre fils aîné là où il est né.

Samedi 10 juillet :

Voyage vers Chicago avec la compagnie Aerlingus. Stop à Dublin. Rien à redire, voyage impeccable avec un respect strict des horaires.
Arrivée à Chicago vers 15h10 (heure locale). Installation à notre hôtel le Red Roof sur Ontario Street.
Prix : 93 euros la nuit, bon, pas donné, chambre propre mais quelconque. La qualité de cet hôtel vaut surtout pour sa situation tout près du Magnificient Mile.
Dîner dans l'inimitable restaurant Rainforest Cafe et sa déco très Disneyland. Mais avec le décalage horaire les enfants sont trop fatigués pour profiter du  spectacle environnant. Retour à l'hôtel vers 21h et extinction des feux quasi immédiate.


Dimanche 11 juillet :


Frais et dispos, nous commençons notre visite de Chicago. Connaissant bien la ville, nous nous contenterons de faire avec nos enfants une boucle architecturale en déambulant dans le centre, ensuite nous irons nous promener dans le Millenium park, suivi d'un  arrêt à la plage avec baignade  dans le lac Michigan puis nous ferons enfin quelques haltes shopping sur le Magnificient Mile. Au final, nous ne quitterons pas Chicago sans avoir dégusté la fameuse Deep dish Chicago Style pizza.













Plan de la ville de Chicago:www.hot-map.com/fr/chicago
Le site hot-maps permet de télécharger tous les plans des centre-villes que vous aurez besoin.

Lundi 12 juillet:

Après un dernier petit tour en ville et un copieux petit-déj, nous prenons notre voiture de location et nous dirigeons vers Detroit, plus précisément West Bloomfield, banlieue de Detroit où nous avons quand même passé 6 ans de notre vie. La route est assez monotone et c'est 5 heures après (et même 6 fuseau horaire oblige) que nous arrivons chez nos amis américains Brian et Elizabeth.
Le dîner nous permettra de nous remettre dans le bain au plan linguistique et ce n'est pas sans émotion que nous avons revu les 3 enfants de nos amis que l'on n'avait pas vus depuis 13 ans.


Mardi 13 juillet


Visite des alentours de West Bloomfield, la maternité, l'appartement où nous avons vécu, l'école où on a travaillé, la salle de sport où on allait, mon chemin pour courir ... bref journée émotion avec plein de souvenirs qui se bousculent... L'après-midi nous rendrons visite à notre ex collègue Herb et sa femme Michelle et nous deviserons en anglais devant nos enfants qui commencent quand même à trouver le temps un peu long.



Mercredi 14 juillet


Nous quittons la région de Detroit avec dans l'esprit que maintenant une page est vraiment tournée. Nous retournons sur Chicago pour prendre un vol intérieur pour Denver via l'aéroport de Midway.
Arrivée sur Denver, récupération des bagages, location de la voiture qui va nous accompagner pendant 6 semaines: le SUV Ford Flex puis direction un motel 6 à une quinzaine de minutes de l'aéroport.


Jeudi 15 juillet

Direction le Walmart local pour acheter l'équipement  nécessaire à nos futures journées de camping ainsi que de la nourriture pour quelques jours.
Pour trouver le Walmart le plus proche de votre hotel : http://www.walmart.com/cservice/ca_storefinder.gsp
Puis direction Custer State Park avec l'idée de s'arrêter sur la route à Carhenge à Alliance (Nebraska).



Une incroyable réplique de Stonehenge faite non pas avec des pierres mais avec de vieilles voitures américaines. L'endroit est presque désert et nous permet de faire une pause de 30 minutes au milieu des carcasses de voitures. Dommage que l'on ait pas pu rencontrer la personne responsable du site.
Leur site internet : http://carhenge.com/

Nous arrivons ensuite à Custer State Park où nous avons beaucoup de chance de trouver une place au camping sans avoir réservé. En effet le site est très prisé par les touristes américains.
Le camping est très propre avec de gigantesques emplacements mais il manque ce petit côté nature sauvage que l'on retrouvera dans d'autres campings.



Vendredi 16 juillet


Nous décidons de passer la journée entière dans ce parc. Après une brève visite au Visitor Center (contenant un diorama avec un énorme bison empaillé), nous nous mettons en route à la recherche de la fameuse horde de bisons du parc. Après quelques indices glanés ça et là, nous tombons pile dessus au détour d'un chemin.




Pour l'après-midi, après une visite guidée par un Ranger (pour nous tous seuls faute d'amateurs) autour du très beau lac de  Sylvan Lake, nous décidons de faire la rando qui mène au Harney Peak (4 heures AR). C'est le point le plus haut entre les Rocheuses et les Pyrénées.  Nos ados sont un peu "cueillis à froid" par cette première marche assez fatigante mais le très beau point de vue là-haut sur les Rocheuses et le parc de Custer justifie à lui tout seul tous ces efforts.


                                    Vue du haut de Harney Peak

                                     Sylvan Lake

Pour avoir des infos sur ce parc avec notamment une carte téléchargeable, voir le lien suivant :
http://gfp.sd.gov/state-parks/directory/custer/default.aspx
Faute d'avoir réservé à l'avance, nous sommes obligés de changer de camping et nous posons notre tente au camping privé de Custer Mountain juste à l'extérieur du parc.


Samedi 17 juillet


La matinée est réservée à la visite de la ville de Custer et à l'achat de quelques provisions.
Puis route vers le Mont Rushmore. Pour rendre la visite plus attrayante, nous avions visionné en famille le film "La mort aux trousses " quelques semaines avant de partir. Les dernières minutes du film se déroulant justement au Mont Rushmore (enfin du moins sur un décor imitant le Mont Rushmore ...):



Nous restons sur le site deux bonnes heures histoire de mitrailler les 4 têtes et nous suivons la conférence d'un guide ranger qui nous retrace l'historique de la fabrication du monument.
Le site est très photogénique, incontournable mais ne nécessite pas plus d'une poignée d'heures pour le visiter.





Nous pique-niquons autour d'un lac à proximité (Horsesteal Lake), ce qui nous permet une pause bienvenue loin de la foule. 



Après nous prenons la direction de Rapid City puis de notre camping pour les 2 nuits à venir: le Rush-No-More campground avec piscine et lessive au programme.Camping pas mal, assez nature et proprio très sympa.
Leur site internet:  http://www.rushnomore.com/
Pour le dîner nous cuisinons des burgers à la viande de bison achetée précédemment dans la ville de Custer.


Dimanche 18 juillet


Visite de Deadwood le matin avec quelques spectacles de rue au programme, notamment la reconstitution de l'assassinat du compagnon de Calamity Jane: Wild Bill dans le saloon n°10.
Ville très touristique, essentiellement des Américains mais qui vaut le coup d'oeil pour se plonger dans une atmosphère Far West.
Ici, les Harley-Davidson ont manifestement remplacé les chevaux de l"époque. La petite ville, proche de Sturgis,  séduira aussi les amateurs de belles cylindrées.
Puis nous prenons la route 90 pour aller voir le parc national des Badlands où nous y passerons l'après-midi et la soirée. Ce parc mérite à notre goût une bonne journée entière de visite avec comme d'habitude un lever et un coucher de soleil à vivre. Nous l'avons déjà visité en 1992 et nous nous rendons compte qu'à certains points de vues, des passerelles en bois ont maintenant été aménagées comme à Yellowstone.

                                       Deadwood

                                  Les Badlands
                       Les Badlands au coucher de soleil






Lundi 19 juillet


Nous passons la matinée à nouveau à Deadwood avec la visite de la mine d'or "Broken Boot Gold Mine".
Cela consiste en une visite de la dîte mine mais surtout d'une recherche d'authentiques pépites d'or à l'ancienne c'est à dire avec une batée. Activité très intéressante pour les enfants.
Leur site internet: http://brokenbootgoldmine.com/
Nous prenons ensuite notre déjeuner au restaurant Hampton Inn qui, comme tout resto de casino, possède bien-sûr son buffet.
Nous prenons ensuite la route vers Cody et passons la nuit dans les Bighorn Mountains dans un camping primitif sur un emplacement très sauvage et encore immense. Le feu de camp se révèlera indispensable car la nuit s'annonce fraîche.




Lectures possibles qui décrivent bien le coin:
les romans policiers de CJ Box se déroulent dans le Wyoming près d'une ville nommée Saddlestring. Celle-ci est fictive et a été complètement imaginée par l'auteur. Par contre, la description des paysages et notamment des Bighorn Mountains est elle vraiment authentique et particulièrement bien décrite. 
Ces romans sont des compléments originaux aux guides classiques de voyage. Un exemple:



Mardi 20 juillet

Route puis arrivée vers 16 heures à Cody. Installation au KOA local. On trouve des campings de cette chaîne un peu partout. L'avantage (entre autres) est de bénéficier d'une piscine (excellent après 6 heures de route). Par contre ils sont assez chers (plus de 30 dollars) et ne sont pas très nature.Ils ressemblent beaucoup plus à un camping à la Française.
Le soir évidemment nous assistons au rodéo de Cody connu dans tout le pays et qui vaut la peine d'être vu .
Ce n'est pas la peine de réserver à l'avance et les billets étaient en vente au terrain de camping.
Le +: une navette gratuite nous a fait l'aller retour à l'arène.




Mercredi 21 juillet


Qualité du KOA de Cody: le matin c'est buffet de pancakes inclus dans le prix.
Nous profitons de la matinée pour faire quelques courses dans la ville et notamment dans un bon outlet de sport. Et nous prenons la route vers Yellowstone qui se trouve à environ une bonne heure de voiture de Cody.
Nous pique-niquons autour du lac de Yellowstone mais la température est très fraîche et il pleut.
En début d'après-midi,  cela se dégage et nous faisons une visite animée par un ranger à West Thumb Geyser, visite très intéressante , son discours portait sur l'historique de la découverte du parc par les premiers Blancs: http://fr.wikipedia.org/wiki/Parc_national_de_Yellowstone




Nuit au camping de Grant Village près du lac, très bel endroit en pleine nature. Le camping a beau afficher complet, on n'a à aucun moment le sentiment d'être les uns sur les autres, les emplacements étant grands et en pleine forêt.  





Au risque de me répéter, les nuits dans les parcs majeurs doivent  absolument être réservées à l'avance en juillet-août. Tous nos campings étaient complets à Yellowstone pendant notre séjour.
Le soir nous assistons à une animation sur la faune aquatique locale et notamment la truite fardée de Yellowstone (espèce menacée)animée par un Ranger dans l'amphithéâtre du camping.


Jeudi 22 juillet


Au petit déjeuner, une femelle élan vient nous rendre visite, instants suspendus ...
Puis nous prenons la direction d'Upper Geyser Basin avec sa star le Old Faithful, nous voyons aussi Castle geyser en éruption, Lion Group Geyser, Grand Geyser... Vraiment un endroit remarquable, les enfants sont scotchés. Nous marchons ainsi 6 km. Evidemment une halte au Old Faithful Lodge s'impose pour y admirer son architecture intérieure.
Puis direction Midway Geyser Basin avec la superbe grand Prismatic Spring et enfin le Lower Geyser Basin avec les fountain paint Pot.
Pour nous c'est la meilleure journée passée à Yellowstone.
Le soir, nous sortons du parc pour aller à West Yellowstone  se payer un dîner aux Three Bears (recommandé par le routard) mais bof on s'attendait à mieux surtout au plan de la déco intérieure.
Nuit au Madison Campground (moins bien que le précédent), les emplacements sont plus serrés.


                            Castle geyser en éruption

Old Faithful Lodge





                                                                    Old Faithful en éruption

Vendredi 23 juillet


Le matin, direction Norris Geyser Basin puis le site des Mammoth Hot springs. Le site s'avère un peu décevant pour ma femme et moi car la dernière fois que nous étions venus en 1992, il y avait plus de sources actives. Donc le site a perdu une partie de son intérêt, mais attention ce n'est pas une raison pour l'éviter surtout si on n'a jamais vu ce genre de formations.
                                      Canary Spring

Nous marchons sur les passerelles d'Upper terrace à Lower terrace puis nous remontons au point de départ . Pas mal de marches à descendre et à monter.
Nous prenons ensuite la route vers le Grand Canyon de Yellowstone et nous apercevons sur la route dans l'ordre: un coyote, un ours noir et plus loin une femelle grizzli et ses deux oursons.
Arrivés à Canyon Village nous prenons le chemin Uncle Tom's Trail qui nous mène pile en haut des Lower Falls: très impressionnant.
Nuit au camping de Canyon Village: bien.

Samedi 24 juillet


Nous marchons le long du North Rim Trail de Grand View à Inspiration Point. Très beaux points de vue sur les chutes et sur la rivière.







Pour avoir de bien plus amples  informations sur Yellowstone, vous pouvez cliquer sur le lien suivant :
http://www.nps.gov/yell/index.htm
Yellowstone est incontournable et fait partie indiscutablement des 5 plus beaux parcs des Etats-Unis, (beaucoup le classent n°1) de plus on peut y prendre de belles photos à tout moment de la journée ce qui n'est pas vraiment le cas avec les parcs ocre-rouge du Southwest. En bref, un grand moment d'émerveillement, totalement dépaysant.

Suggestions de lecture:

Si vous cherchez des romans ayant pour cadre  Yellowstone histoire de préparer ou prolonger le voyage.  "Zone de tir libre" et "Piégés dans le Yellowstone" de CJ Box  se situent intégralement dans le parc. Ce sont des polars très faciles à lire. On y apprend notamment quelques détails croustillants sur les coulisses du parc. Vraiment à découvrir ...

 


Dans l'après-midi nous pointons dans la direction du Grand Teton et allons planter notre tente à l'extérieur du parc car tous les campings sont complets. Nous n'y perdons pas au change et trouvons un emplacement de rêve dans un camping primitif à l'Est du parc dans la Bridger Teton National Forest.
Nous retournons tout de même le soir dans le parc pour faire une petite promenade à Colter Bay et ensuite assister à une conférence de Ranger sur les loups à Grand Teton.


Dimanche 25 juillet


Le fait d'avoir dormi à une bonne dizaine de miles à l'Est du parc nous permet d"avoir une vue magnifique sur les montagnes le matin.

    Vue sur la chaîne de montagnes du parc




En arrivant dans le parc nous voyons encore un grizzli mais cette fois ci à une petite dizaine de mètres de la route.
Nous pique-niquons autour de Jenny Lake et effectuons la randonnée qui mène vers Taggart Lake : (2 heures AR) très bien.
                                       Taggart Lake
 

En bref, c'est la deuxième fois que nous voyons Grand Teton et nous avons eu beaucoup de plaisir à le revoir. Les paysages sont certes assez proches de ceux observables dans nos montagnes européennes mais le recul que l'on peut prendre en évoluant sur le plateau environnant en font un endroit particulièrement photogénique.
Le soir direction Jacksonhole et nuit au Moose Wilson Road campground: pas du tout recommandable: cher, bruyant, emplacement minuscule et même pas de piscine à ce prix. Ah, si on avait su, on aurait dormi une nuit de plus dans notre camping de la veille.
Heureusement, le soir nous allons dîner au Gunbarrel, un resto de la ville que l'on trouve très bien. autant pour la déco que le contenu de l'assiette.


Lundi 26 juillet


Nous profitons de la matinée dans la ville pour faire du shopping et quelques courses. les magasins sont orientés pour une clientèle haut de gamme mais la déco superbe ou parfois complètement kitsch des magasins nous plaît pas mal. Le silver dollar bar vaut un détour pour son comptoir incrusté de plus de 2 000 pièces de un dollar et sa gravure sur une plaque de métal réalisée à coups de revolver !
Encore un livre,  du même auteur cité plus haut, avec le même enquêteur (Joe Pickett, le garde chasse) dont l'intrigue se passe justement à Jackson Hole: "L'homme délaissé".
Propriétaires terriens, chasseurs, fonctionnaires représentant de l'état, hommes politiques, associations... les intérêts sont divergents et les passions s'enflamment...

Le midi arrêt déjeuner à pizza Hut pour son buffet de pizzas.
Restaurant très économique car la facture reste en-dessous les 40$ à quatre (taxe et pourboire inclus). Arrêt également à la laverie puis enfin nous prenons la route pour nous rendre à Flaming Gorge, parc que nous ne connaissons pas.
Le soir nous arrivons au camping de Red Canyon quasi désert et la vue sur la Green River est à couper le souffle.
Pour réserver un emplacement c'est là : Emplacement de camping
A proximité se trouve un lodge, très bien situé, on peut louer des cabines (2 types) disséminés dans la nature à des prix assez raisonnables . C'est là: http://www.redcanyonlodge.com/
Il ya également un restaurant dans le lodge. Franchement, Flaming Gorge est vraiment une très belle étape!


                                 Vue à 10 mètres de la tente
                                                        
Mardi 27 juillet


Nous marchons le long de la falaise sur un sentier de randonnée et prenons quelques clichés, nous serions bien restés un peu plus longtemps dans ce parc.Cela méritait qu'on prolonge cette rando le long du bord la falaise mais nous devons prendre la route pour Dinosaur National Park. Sur le site ouestusa.fr, les commentaires sont assez dithyrambiques sur ce parc, il nous tarde donc de le découvrir.
Nous entrons par le côté ouest du parc. Il fait très chaud (36 degrés), une mauvaise nouvelle nous arrive car nous apprenons que la carrière des fossiles (de dinosaures) est fermée pour travaux d'aménagement.
La ranger voyant notre mine déconfite propose aux enfants un petit livret à lire et à compléter en se promenant à différents endroits du parc. Nous apprenons alors le principe des Junior Ranger Booklets.
Très bien fichu ce programme permet aux enfants de gagner le badge officiel du parc à 2 conditions: avoir rempli le livret sans fautes (bon ils sont très tolérants) et avoir suivi une veillée avec un ranger ou une balade guidée avec ce même ranger. Le contrat sera réussi pour nos enfants et avant de récupérer le badge, ils répètent en anglais un petit message envers la protection de la nature.
Evidemment, à partir de ce moment nous ferons la même chose dans tous les parcs. En plus d'apprendre l'anglais cela permet aux enfants d'être un peu plus curieux que de simples observateurs. La remarque est aussi valable pour nous !
Durant l'après-midi nous voyons de superbes petroglyphes d'indiens Fremont, ce sont les premiers du voyage puis nous sommes bien contents de trouver un peu de fraîcheur aux creux d'un vallon où une pionnière s'était installée. Nous visitons les restes de son ranch, le box canyon dans lequel Jossie faisait paître ses moutons.
Puis nous sortons du parc pour prendre l'entrée sud (côté Colorado), quittons la route pavée pour prendre la piste d'Echo Park, pas vraiment difficile mais pénible en cas de pluie. Nous passerons la nuit à Echo Park, au pied du Steamboat Rock. Ce camping est dans un lieu magnifique mais a un gros défaut, il est infesté de moustiques. Les quelques Américains qui y campent sont très bien équipés et se démènent à nous prêter leur bombe anti moustique ainsi que des bougies. Nous prenons cet état de fait avec philosophie en nous disant que c'est peut-être le prix à payer pour rester dans un aussi chouette endroit.
                            La piste qui mène à Echo Park

                               Le camping au pied de cette falaise

      Le Steaming Boat (point de confluence entre la Green River et la Yampa River)
Mercredi 28 juillet


Nous roulons la matinée dans le parc Dinosaur jusqu'à Harpers Corner où nous profitons de longues minutes du chouette point de vue. En bref ce parc nous a bien plu malgré la fermeture provisoire de la carrière. Son ouverture prochaine avec un tout nouveau visitor center constituera un plus indéniable.
Puis nous roulons pour rejoindre nos amis de France JB et Francine qui nous attendent à Moab où nous avons décidé de nous poser 5 jours avec eux.
Je détaillerai cette partie dans l'autre chapitre: "de Moab à LA"

                

       

De Moab à Los Angeles


Le reste du sommaire est juste en dessous !